Déclaration du Conseil supérieur des ouléma sur La levée des réserves sur la CEDAW par le Maroc

Le Conseil supérieur des ouléma a affirmé qu’après avoir pris connaissance des différents points de vue exprimés au sujet de la levée par le Royaume du Maroc des réserves sur la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme (CEDEF), il s’est avéré que cette mesure n’a suscité chez les ouléma et ne peut susciter au sein de la société aucun questionnement sur l’attachement du Maroc à ses constantes religieuses et aux préceptes de la Charia énoncés par le Saint Coran.

Dans un communiqué, parvenu mercredi soir à la MAP, le Conseil a souligné que ces constantes religieuses et les préceptes de la Charia énoncés par le Saint Coran ne peuvent faire l’objet d’Ijtihad comme c’est le cas notamment pour les préceptes régissant l’héritage, rappelant que S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, qui est le garant de l’attachement à ces constantes et qui conduit le pays vers toutes les formes de progrès, ouvert et bénéfique, ne peut recommander l’illicite ou interdire le licite.

Le Conseil a exprimé, d’autre part, sa fierté de l’évolution de l’Ijtihad à laquelle ont contribué les oulémas et un certain nombre d’acteurs sociaux pour l’élaboration du Code de la famille, dont l’adoption a nécessité l’adaptation de son contenu avec les lois internationales y afférentes. C’est cette adaptation et rien d’autre qui a justifié la levée de ces réserves, a-t-il précisé.

Le Conseil prend acte que les Marocains rendent grâce au Très Haut qui fait que leurs constantes religieuses et les préceptes de la Charia sont garantis par Amir Al Mouminine qui veille à la conformité des desseins de la Charia avec tout ce qui est de nature à préserver la dignité de l’homme en s’attachant à la loi divine qui est au-dessus de tout engagement. «Lorsque Dieu et son Prophète ont pris une décision, il ne convient ni à un croyant, ni à une croyante de maintenir son choix sur cette affaire», véridique est la parole de Dieu, conclut le communiqué.

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=103960

%d bloggers like this: